2016/01/30

Le nouveau fauteuil WHILL fait tourner les têtes! (VIDÉO)

Un fabricant automobile japonais s’est lancé dans la production de fauteuils roulants motorisés avant-gardistes. Un style futuriste qui semble fort intéressant.




Bill Meehan est enseignant à l’université Stanford et il est atteint de sclérose en plaques depuis plus de 18 ans. Depuis un an, il est confiné à un fauteuil roulant. Il a choisi le motorisé de la start-up WHILL. Fauteuil robuste, confortable, un design raffiné et des roues avant omnidirectionnelles qui font une rotation de 360 °.

Ces roues sont constituées de 24 petites roues qui lui permettent d’avancer et de reculer, mais aussi de tourner beaucoup plus facilement de gauche à droite. Cette nouvelle technologie permet de contourner plus aisément les obstacles.

Il peut même être conduit via un smartphone.


Le bolide est doté d’une manette de commande futuriste, d’appuis-bras rétractables et d’un siège mobile d’avant en arrière pour faciliter les transferts. Il peut même être conduit via une application pour téléphones intelligents. (En espérant que les petits futés ne prendront pas le contrôle du fauteuil à des fins malveillantes.)






L’aspect technologique, mais aussi esthétique a été pris en considération dans les étapes de fabrication. Les utilisateurs d’aide technique ressentent le regard des autres en lien avec leur position assise. La beauté de cet engin peut redonner confiance au passager, et un fort sentiment d’indépendance.

Le WHILL a l’intention d’être le Tesla des trottoirs. À environ 14 000 $ pièce, on peut dire que cette merveille est un luxe qui fera rêver bien des technophiles.


Source : CNN Money




Pour faire un don: o.ptitsanges.com/don

2016/01/23

Le gros snack avec Jaco mon ami robot! (VIDÉO)

Les gens me demandent souvent comment j'ai réussi à manger des collations avec Jaco lorsque je suis seul. 

Évidemment, la perte d'autonomie m'empêche de m'alimenter sans aide. Mais heureusement, la technologie fait partie de mon quotidien et j'en suis bien heureux !


Voici une démonstration de l'utilisation que je fais avec ce merveilleux compagnon d'assistance !

Mesdames et Messieurs, je vous présente Jaco !




Le gros snack ! Tsé quand t'as faim ! Mon ami Jaco m'est essentiel pour maintenir mon autonomie. 


Merci pour votre soutien passé, présent et futur!



Musique : http://www.bensound.com/royalty-free-music



Pour faire un don: o.ptitsanges.com/don

Câlineurs : (2e) meilleure job au monde! (VIDÉO)

Reportage très intéressant sur l'embauche d'handicapés intellectuels à Chicoutimi.



Quelle idée de génie d'embaucher des gens sincères et purs pour calmer et cajoler des animaux de compagnie en attendant leur toilettage.

L'invitation est lancée aux chefs d'entreprises de contacter les regroupements de personnes handicapées de votre région. Engager des personnes uniques peut changer bien des choses pour bien du monde ! 



Métier : câliner les chiens. À Chicoutimi, un centre de toilettage pour chien emploie des « câlineurs » professionnels pour s'occuper des animaux pendant l'absence de leur maître.
Via Radio-Canada Information 




(La première meilleure job au monde étant : p'titange à domicile ():))


Pour faire un don: o.ptitsanges.com/don

2016/01/20

Lagacé veut mourir à 69 ans

Lagacé a bien écrit encore ce matin. Allez lire son article sur La Presse+. En voici quelques extraits :

Ma mère n’aura jamais su ce que c’est de n’avoir qu’un seul bain par semaine, dans son CHSLD. Mon père ne vivra jamais l’embarras de me cacher qu’il aurait bien besoin de couches, malgré les odeurs difficiles à expliquer…
Et je ne les verrai jamais dépérir.

[...]
Constat numéro un : la gériatrie est un des parents pauvres de la médecine, ce qui est une mauvaise idée quand un pays produit des vieux à la pelle.
Constat numéro deux : les résidences pour vieux sont parfaitement adaptées aux besoins de tout le monde – les administrateurs, les infirmières, les enfants des résidants, le système qui les finance – … sauf des vieux eux-mêmes.

[...]
Le naufrage de la vieillesse, amplifié par un déficit d’imagination. Que j’aime cette image. La vieillesse, parfaitement synchro avec les autres phases de l’organisation de nos vies : minées par un déficit d’imagination.


Je me bats pour mon maintien à domicile depuis plusieurs années. Vous ne le savez peut-être pas, mais dans mon for intérieur,  j'ai aussi un rêve secret que je vous livre aujourd'hui.

Patrick dit qu'il veut mourir à 69 ans. Comme David Bowie. 


Il sort des statistiques que les femmes ont une espérance de vie en santé de 71,2 ans. Ma mère vient d'avoir 73. Toujours en bonne forme (Dieu merci !) Elle a dédié sa vie entière pour mon frère et moi. Elle a fait des sacrifices professionnels et financiers pour travailler comme couturière à la maison pour pouvoir être avec moi. Pour me voir grandir malgré mon sévère handicap. Quand je sortais le soir, très tard à l'adolescence, elle dormait sur le divan en attendant que je revienne aux petites heures du matin. 

Lorsque j'arrivais, je la regardais dormir. J'avais les yeux pleins d'eau, je la trouvais si belle et bonne pour me donner ma liberté. Parfois, je me demandais comment un jour je serais capable de lui redonner sa liberté à elle si on la lui enlevait. Je la réveillais lentement. Je chuchotais son nom pour la réveiller tout en douceur.

Elle me prenait dans ses bras, toute endormie, pour me coucher dans mon lit, même quand j'étais buzzé ou en état d'ébriété. Il était parfois deux ou trois heures du matin. Elle n'a jamais critiqué ou jugé mes expériences d'adolescent rebelle. Elle a toujours veillé au grain. Comme la bonne mère qu'elle est encore aujourd'hui.

Je rêve maintenant de moyens suffisants pour lui redonner tout l'amour qu'elle nous a donnés, mon frère et moi. Je rêve de lui offrir la qualité de vie que j'ai présentement. Je rêve d'amour, de patience et de compassion pour elle jusqu'à son dernier souffle. Je rêve de lui tenir la main et de la voir sourire.

Tu peux dormir tranquille. Je vais veiller sur toi, maman. Comme un bon fils reconnaissant. xxxxxxxxx 

Source : commons.wikimedia.org




Pour faire un don: o.ptitsanges.com/don

2015/12/31

En 2016, je serai vivant

Ce soir, on est en 2015, et je suis toujours vivant, j'ai un fauteuil rouillant qui est plus fidèle qu'un cheval puissant, un lève-patient qui me soulève comme un père avec son enfant, des employés, des anges, des amis que me donnent de l'amour et de leur temps, un appartement qui en rendrait plusieurs heureux et souriants, un sapin qui réchauffe le coeur même de ceux qui ne connaissent rien aux Noëls d'antan, une vue vers Québec qui m'donne parfois le goût d'y crisser l'camp, une technologie qui me rend fier et beaucoup moins dépendant, une voix qui vous partage des victoires et des moments déchirants, des projets et des émotions qui se bousculent dans mes yeux grands, de la magie qui rend parfois fascinant, parfois hallucinant, des rêves qui ne finissent plus de me propulser loin vers l'avant, et du courage qui en inspire plusieurs lors des moments éprouvants. 

Demain, on sera en 2016, et je serai toujours vivant. 



Photo : Emmanuelle Germain


Bonne année mes ami/es. Sincèrement. 




Pour faire un don: o.ptitsanges.com/don

Ma définition d'un p'tit ange:

Personne unique doté d'un sens de l'altruisme développé, de l'honnêteté et du respect de soi depuis plusieurs années. N'est pas p'tit ange qui veut. Les candidatures peuvent défiler sans avoir nécessairement l'esprit du p'tit ange. Cette philosophie n'est pas uniquement de donner du temps et de l'aide instantanément à quelqu'un qui a besoin, mais plutôt une manière de participer activement, un certain temps, au mieux-être d'une personne.

P'tits anges bénévoles recherchés!

Je suis aussi à la recherche de p'tits anges bénévoles pour faire ses exercices physiques une fois par semaine, aller au cinéma et au restaurant, faire la lecture, écrire ma vie, jouer au poker... benevole [à] ptitsanges.com !