2009/12/12

Une excellente nouvelle pour nos amis de Kinova !

Programme d'aide à l'entrepreneuriat - La ministre Marguerite Blais annonce un soutien de 300 000 $ à l'entreprise Kinova

MONTRÉAL, le 9 déc. /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés et
députée de Saint-Henri-Sainte-Anne, Mme Marguerite Blais, a annoncé, au nom du
ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, M.
Clément Gignac, l'octroi d'une contribution financière non remboursable de 300
000 $ à l'entreprise Kinova pour la commercialisation de la technologie JACO,
qui permet l'amélioration des conditions de vie des personnes à mobilité
réduite.
JACO est un bras robotisé à trois doigts, silencieux, léger et robuste,
qui s'intègre à un fauteuil motorisé. Il a été conçu et développé par MM.
Louis-Joseph Caron L'Écuyer, vice-président et directeur R-D de l'entreprise,
et Charles Deguire, président et directeur général, pour aider les personnes
en fauteuil motorisé à acquérir plus d'autonomie. La main multifonctionnelle
permet de prendre, tenir et déplacer des objets usuels de la vie quotidienne.
Le projet, qui représente un investissement total de 1,15 M$, a pour but de
valider la technologie auprès des utilisateurs, de bonifier la propriété
intellectuelle et de créer un réseau de distribution. Cinq emplois seront
créés à court terme et neuf au cours des deux prochaines années, à Montréal et
à Saint-Hyacinthe.
«La recherche permet aux entreprises de demeurer à l'avant-garde dans
leurs domaines d'activité. L'innovation dans le domaine de la robotique
prendra de grandes parts de marché dans les prochaines années, pour atteindre
24,9 milliards de dollars d'ici 2010, à l'échelle mondiale. Et 80 % de ce
marché sera consacré à la robotique d'assistance. Au Québec, considérant le
vieillissement de la population, l'entreprise Kinova aura donc des
possibilités extraordinaires de croissance. En plus de développer des produits
technologiques très avancés, elle adapte des innovations provenant d'autres
industries, telles que l'aérospatiale», a fait savoir le ministre Clément
Gignac.
«JACO est un produit de robotique unique et novateur. En fournissant des
solutions concrètes et pratiques aux personnes à mobilité réduite,
l'entreprise Kinova leur permet de mieux vivre leur quotidien. En se
positionnant en lien direct avec des centres de réadaptation du Québec et
leurs milieux de recherche, Kinova sera mieux placée pour cibler les besoins
de sa clientèle et y répondre rapidement. Je félicite MM. Caron L'Ecuyer et
Deguire pour leur détermination dans la réalisation de leur projet», a
souligné la ministre Marguerite Blais.
Fondée en 2006, Kinova est spécialisée en ingénierie et en gestion de
l'innovation. L'entreprise a pour mission de développer, d'intégrer et de
commercialiser des produits innovateurs et des solutions technologiques à
haute valeur ajoutée, permettant aux personnes atteintes d'un handicap grave
de réaliser seules des tâches de la vie quotidienne. L'entreprise bénéficie
déjà d'alliances stratégiques puissantes grâce à des partenariats créés avec
les domaines clinique et scientifique.
«JACO est l'emblème de notre entreprise et représente notre première
percée technologique sur le marché international, concrétisée dernièrement par
un contrat de distribution d'une valeur de près d'un million de dollars aux
Pays-Bas. Kinova a maintenant les outils pour continuer à innover et les
partenariats clés pour relever de nouveaux défis. En 2010, nous allons
poursuivre notre expansion sur le marché européen et développer les marchés
des États-Unis et du Moyen-Orient, tout en contribuant à l'émergence de
nouvelles technologies en vue d'améliorer le quotidien de notre clientèle», a
ajouté M. Charles Deguire.

<<>>

Le montant de 300 000 $ a été accordé dans le cadre du Programme d'aide à
l'entrepreneuriat, volet Soutien à l'amorçage d'entreprises. Ce programme a
pour but de stimuler l'entrepreneuriat, en appuyant la création et le
développement d'entreprises. Le financement est offert pour l'amorçage
d'entreprises technologiques créées à partir de résultats de recherche en
provenance d'universités, de centres hospitaliers universitaires ou de centres
de recherche.


Source : Portail Québec







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ma définition d'un p'tit ange:

Personne unique doté d'un sens de l'altruisme développé, de l'honnêteté et du respect de soi depuis plusieurs années. N'est pas p'tit ange qui veut. Les candidatures peuvent défiler sans avoir nécessairement l'esprit du p'tit ange. Cette philosophie n'est pas uniquement de donner du temps et de l'aide instantanément à quelqu'un qui a besoin, mais plutôt une manière de participer activement, un certain temps, au mieux-être d'une personne.

P'tits anges bénévoles recherchés!

Je suis aussi à la recherche de p'tits anges bénévoles pour faire ses exercices physiques une fois par semaine, aller au cinéma et au restaurant, faire la lecture, écrire ma vie, jouer au poker... benevole [à] ptitsanges.com !